Press / Medias

Pionnier de la lutte biologique contre l’obésité, LNC Therapeutics lève 6,2 M€

Sep 5, 2019
Par Jean-Philippe Déjean  
La startup bordelaise a fractionné cet apport de capitaux entre actionnaires traditionnels et pouvoirs publics. Son objectif : en finir avec l’obésité grâce à une bactérie extraite du microbiome intestinal.

La startup bordelaise LNC Therapeutics, qui se positionne à l’avant-garde des biotechnologies appliquées à la lutte contre l’obésité, et les maladies cardio-métaboliques associées, via le développement de médicaments basés sur le fonctionnement du microbiome intestinal (ex-flore intestinale), annonce une levée de fonds de 6,2 M€, via une augmentation de capital et une opération de financement non dilutive.

La jeune société innovante, présidée par Jean-Luc Treillou et dont Georges Rawadi est le directeur général, a réussi à lever 4,9 M€ auprès de ses investisseurs historiques, dont le fonds Seventure Partners, et à attirer une nouvelle société de gestion de fortune familiale (family office), dont LNC Therapeutics n’a pas dévoilé l’identité. En plus de ce tour de table, l’entreprise bordelaise a obtenu 0,5 M€ de financement, sous forme d’une subvention, de la part de la Région Nouvelle-Aquitaine. Ainsi que 0,8 M€ de financement de la part de Bpifrance, dans le cadre de son programme “Deeptech” (technologies de rupture issues de la recherche fondamentale – NDLR).

Lire aussi : En santé, la course d’obstacles de la recherche jusqu’au marché

Obésité : comment en finir avec la chirurgie

Ces fonds doivent permettre à LNC Therapeutics de développer une nouvelle génération de médicaments dans le microbiome intestinal. Il s’agit en l’occurrence de la classe des produits de biothérapie vivants (en français PBV et en anglais LBP), et l’étude des bactéries chistensenella. Fin 2018 l’entreprise française a acquis les droits d’exploitation exclusifs de la bactérie Christensenella, déposés par l’université Cornell (Etat de New-York/Etats-Unis). Cette bactérie issue du microbiome intestinal est, selon les dirigeants de LNC Therapeutics, l’arme décisive pour gagner le combat physiologique contre l’obésité. Plus besoin avec christensenella, qui a horreur du gras, de se lancer dans des opérations chirurgicales pour réduire l’obésité.

“Nous sommes plus que jamais convaincus du fort potentiel thérapeutique du microbiome intestinal dans la santé humaine, un secteur encore en pleine expansion et dans lequel la recherche progresse chaque jour. Avec la mise en place, début juin, de notre plateforme de R&D et la délivrance du brevet de la prestigieuse université américaine de Cornell sur les applications thérapeutiques de christensenella, LNC Therapeutics dispose aujourd’hui de tous les atouts nécessaires au déploiement de sa stratégie pour le développement du premier LBP du microbiome intestinal” décrypte Georges Rawadi.

Deux programmes de recherche pour cerner les bactéries

En plus de lignes de financement pour le développement des LBP, la startup bordelaise entend bien financer l’étude des bactéries de la famille christensenella. “Décrit pour la première fois en 2012, le genre bactérien christensenella a fait l’objet de nombreuses études académiques révélant ses effets bénéfiques sur la santé humaine, notamment dans la prise en charge des maladies métaboliques ou inflammatoires de l’intestin” relève LNC Therapeutics.

La société précise avoir lancé deux programmes dédiés au développement thérapeutique de cette bactérie. Le premier, LNC01, est dédié au développement de produits de biothérapie vivants basés sur une souche unique de christensenella pour le traitement de l’obésité et des maladies métaboliques. Le second programme, LNC02, est dédié à l’étude de christensenella et à l’identification de nouvelles applications thérapeutiques via la plateforme de recherche propriétaire de LNC Therapeutics.

In the same category

Press / Medias

Avec plus de 140 millions d’euros levés, les startups ne ratent pas leur rentrée

Sep 6, 2019

more +
Press / Medias

LNC Therapeutics raises €6.2 million for the clinical development of new generation gut microbiome...

Sep 5, 2019

more +
Press / Medias

LNC Therapeutics réunit 6,2 millions pour sa biothérapie issue du microbiome

Sep 5, 2019

more +

LNC Therapeutics © 2019 - all rights reserved terms and conditions